Le prix moyen du contrôle technique stable en 2015

par Alice THUOT http://auto-infos.fr/Le-prix-moyen-du-controle,7528

Pour la troisième année consécutive, simplauto.com s’est penché sur l’évolution du prix du contrôle technique aussi bien à l’échelle nationale, qu’au niveau des départements et enfin des plus grandes villes.
Pour réaliser son étude, le comparateur de prix du contrôle technique s’est basé sur les prix pratiqués en novembre dans plus de 3 200 centres, soit un échantillon de 54 % du parc total. Les tarifs ont été relevés sur les sites officiels des réseaux de contrôle technique. Première conclusion : le prix moyen du contrôle technique périodique en France pour les VP est resté stable à 0,1 % par rapport à 2014, pour s’établir à 67,34 euros. Une première depuis que ce baromètre existe.
Des départements mieux lotis que d’autres
Un constat à cependant nuancer au regard des fortes fluctuations de prix à l’échelle départementale mais aussi locale. Cette année encore, la fourchette de prix du contrôle technique est très large et varie de 40 euros pour le moins cher (Loire et Moselle) et à 92,50 euros pour le plus cher.
Dans le top trois des départements métropolitains où le contrôle technique est en moyenne le moins cher : la Loire (- 15,94 %), la Moselle (- 10,45 %) et l’Indre-et-Loire (- 9,04 %). À l’inverse, la Haute-Savoie (+ 18,27 %), les Hautes-Alpes (+ 18,12 %) et Paris (+ 17,79 %) sont les trois départements où les automobilistes paient le plus cher leur contrôle technique.
De fortes disparités au sein même des villes
À l’échelle des grandes villes, d’importantes disparités ont été observées. Ainsi, les trois villes importantes où le contrôle technique est le moins cher en moyenne en 2015 sont Saint-Etienne (53,75 euros), Auch (58 euros) et Tours (58,33 euros). Annecy (86 euros), Gap (85 euros) et Digne-les-Bains (81 euros), sont les villes les plus chères.
Avec des écarts de prix importants au sein même des grandes villes. C’est, par exemple, le cas de Saint-Etienne, qui affiche une fourchette de prix allant de 40 à 62 euros, soit une variation de 55 %. Mais c’est à Limoges que l’automobiliste aura tout intérêt à comparer scrupuleusement les offres, avec un écart de 27 euros entre le centre le plus cher et celui le moins cher.
Des tarifs élevés inexpliqués en outre-mer
Simpleauto.com s’est penché sur le cas particuliers des territoires d’outre-mer : en effet, tous départements confondus, la Réunion et Mayotte sont les départements où le contrôle technique coûte le plus cher en France à respectivement 85,64 et 85 euros. Si une enquête entamée en 2013 par la DGCCRF a permis de mettre en lumière une entente illicite entre les centres techniques de la Réunion et a débouché sur une amende record de 174 360 euros pour la quasi-totalité des centres, plus rien ne peut désormais expliquer ces prix élevés. « Aucun facteur tangible n’explique de tels tarifs : la différence de prix entre deux îles très proches, la Guadeloupe (77,75 euros) et la Martinique (62,29 euros), en est la parfaite illustration », commente le site.