Le marché européen retrouve des couleurs

Avec 1,169 million d’unités écoulées en octobre (+5,9%), les ventes de véhicules sont reparties à la hausse après un mois de septembre maussade. Le marché est avant tout tiré par les Latins. Les constructeurs français sont aussi à la fête.

Octobre a fait oublier le mois de septembre. En effet, les ventes de VN sont reparties à la hausse le mois dernier avec un cumul de 1169672 unités écoulées pour le marché européen (pays de l’UE) pour une progression de 5,9%.  Au cumul, le marché européen poursuit sa progression depuis le début de l’année avec 12830216 unités enregistrées, en progression de 3,9%.

La performance relevée en octobre est avant tout à mettre au crédit des grands pays latins. Ainsi, la France progresse de 13,7% sur la période (176492 unités). Une croissance à l’identique est d’ailleurs relevée en Espagne, et ce malgré la crise catalane, où 94676 véhicules ont été vendus. Enfin, le marché italien poursuit sa marche en avant avec 157900 unités (+7,1%). De son côté, l’Allemagne, premier marché du continent, se contente d’une hausse de 3,9%, à 272855 unités.

Parmi les grands marchés européens, le Royaume-Uni boit à nouveau la tasse et voit les immatriculations reculer de 12,2% en octobre avec seulement 158192 unités écoulées. Depuis le début de l’année, le marché du véhicule neuf outre-Manche recule de 4,6%, à 2,22 millions d’unités.

+74,1% pour PSA !

Chez les constructeurs, on relèvera évidemment la progression de 74,1% chez PSA, qui profite ici de l’intégration d’Opel/Vauxhall dans les résultats avec notamment les 66911 unités du blitz pour totaliser 189876 unités. Le constructeur voit ainsi sa part de marché atteindre les 16,2%. Par marque, Peugeot progresse de 17,7%, Citroën de 7,7% quand DS boit la tasse avec un recul de 19,6% et seulement 3119 VN.

Toujours chez les Français, le groupe Renault enregistre une nouvelle hausse de 17,7%, à 123956 unités, et se maintient à la troisième place sur l’échelon continental. Si la marque Renault progresse de 16,8%, c’est encore Dacia la locomotive du constructeur qui signe en octobre une hausse de 20%.

Lire la suite sur http://www.journalauto.com/lja/article.view/27381/le-marche-europeen-retrouve-des-couleurs/1/constructeurs